Il y a 0 articles dans votre panier

Votre panier est vide !

«Encore, encore, encore! Pas de règles, pas de limites, pas de frontières, la célébration de l’excès: dans la vie de tous les jours comme sur scène! Boom!»

V-Monkeys, 1980

 

INSPIRATION

Les années quatre-vingt ont accouché d’une génération individualiste et frénétique, impatiente de vivre sa vie à cent à l’heure. Si un mot devait résumer cette ère, ce serait l’excès. L’heure est à l’exhibition: sa voiture, sa maison, ses tenues, son corps. Le capitalisme a pris les rênes, imposant ses propres règles: il n’y en a désormais aucune. C’est le triomphe du paraître sur l’être. Cette génération consumériste use et abuse de tout, jusqu’à l’overdose. La vie est devenue pour elle une scène, théâtre de ses exubérances. Par effet de miroir, cette génération frénétique s’attend à consommer des shows toujours plus exubérants. Un groupe est parvenu à prendre le peloton de cette compétition féroce, se hissant au rang de meilleur groupe live de l’histoire. Son nom ne pouvait d’ailleurs être mieux trouvé, pour satisfaire à une ère qui couronne ses divas: Queen. Avec un performeur hors du commun incarné par Freddie Mercury, Queen a gagné le statut de légende avec des performances théâtrales où les costumes, le son, les formes et les couleurs rivalisent d’exubérance. Au-delà de l’extravagance, Queen a su délivrer un message à travers ses choix: il est possible de transcender toutes les singularités.

 

FRAGRANCE

Pour Use Abuse, Antoine Lie a joué avec un floriental moléculaire, impétueux, vibrant, comme les shows théâtraux de Queen. Basée sur la tubéreuse, la fragrance est overdosée, symbole de cette génération aux mille excès.

 

Parfumeur: Antoine Lie
Concentration: 18%
Famille olfactive: Floriental


  • Use Abuse